ENGLISH | FRANçAISE
Nouvelles
Coopération Sino-Africaine main à main, assistance à l'essor de l'Afrique maison > Nouvelles > Coopération Sino-Africaine main à main, assistance à l'essor de l'Afrique
  Coopération Sino-Africaine main à main, assistance à l'essor de l'Afrique ——Discours de l'Ambassadeur Lu Youqing à l'Institut de la défense nationale   Excellence Monsieur le Directeur et le Divisionnaire Mohammed de l'Institut de la défense nationale de la Tanzanie, Les étudiants, Mesdames et Messieurs, Bonjour tout le monde! Je suis enchanté de revenir à l'Institut de la défense nationale pour l'échange avec vous.C'est la quatrième fois que je viens à l'Institut de la défense nationale pour prendre le discours. Chaque fois que je viens, je peux apprendre beaucoup de choses et produire de nouvelles réflexions. Je crois que j'aurai les nouvelles récoltes cette fois. Aujourd'hui, le sujet de mon discours est intitulé "Coopération Sino-Africaine main à main, assistanceà l'essor de l'Afrique", ensuite, je veux vous échanger les questions que vous intéressez. Présentement, l'Afrique est dans la phase de démarrage de l'industrialisation. Après la réforme et l'ouverture en Chine depuis plus de 30 ans, la Chine a accumulé les avantages compatible avec les besoins de développement de l'Afrique en vertu de la technologie, de l'équipement, des talents, des fonds et d'autres avantages, en particulier l'avantage généré après le soutien de l'Afrique, la réalisation de la théorie et du mode de développement durable autonome. En décembre de l'année dernière, le Sommet à Johannesburg dans le cadre du Forum sur la coopération Sino-Africaine a convoqué avec succès, en obtenant une série des résultats importants. Le Forum vise à résoudre les questions les plus préoccupée par les populations africaines concernant l'emploi, la subsistance et la santé, ce sont trois grandes questions de vie, face à trois grands goulots d'étranglement du développement sur lesinfrastructures retardées, les talents manquants, les fonds déficitaires, en considérant les besoins du développement de l'Afrique,la promotion de toute les populations africaines, il est nécessaire de s'adapter à la tendance du développement de l'époque, de contribuer à transformer l'amitié traditionnelle Sino-Africaine en force motrice de coopération de l'intérêt mutuel,de favoriser la formation des ressources naturelles et humaines de l'Afrique en force motrice du développement économique. I. LeSommet à Johannesburg dans le cadre du Forum sur la coopération Sino-Africaine a démarré une nouvelle ère de la coopération de l'intérêt muturel Sino-Africain, il contribuera à l'essor économique del'Afrique. (I)  Les résultats de ce Sommet sont représentés principalement dans les quatre domaines 1.  L'interprétation du concept de coopération Sino-Africain. C'est le sujet de ce Sommet "Avance Sino-Africaine main à main: coopération et relation gagnante-gagnante,développement commun ". L'essence de la coopération Sino-Africaine est la coopération Sud - Sud, c'est une aide mutuelle entre les frères, c'est l'égalité, la coopération et la relation gagnante-gagnante, l'objectif est de réaliser le développement commun et la prospérité commune entre la Chine et l'Afrique. En Afrique, il existe plus de 1 milliard de populations, la Chine possède plus de 1.3 milliards de populations, 2.4 milliards des populations Sino-Africaine avancent main à main vers la revitalisationet la modernisation de la nation, ça sera une image la plus magnifique dans l'histoire de la civilisation humaine. L'avance Sino-Africaine main à main, elle change non seulement la trajectoire de l'histoire, mais elle aussi crée l'avenir de l'humanité. 2.  La précision de l'orientation du développement de la relation Sino-Africaine. La conférence a décidé de promouvoir la relation Sino-Africaine vers une relation de partenaire stratégique global . Aujourd'hui, la coopération Sino-Africaine possède de plus en plus une intégralité et une stratégie, elle dirige la tendance dans la coopération Sud - Sud, elle est de plus en plus importante sur la scène mondiale. 3.  La construction de cinq grands piliers de la relation Sino-Africaine. Il est recommandé de réaliser l'égalité et la confiance mutuelle en vertu de la politique, lacoopération et la relation gagnante - gagnante en vertu de l'économie,l'échange mutuel en vertu de la civilisation, l'aide mutuelle en vertu de la sécurité, de la solidarité et la coopération en vertu des affaires internationales. Ces cinq grands piliers permettent à la disposition de relation Sino-Africaine d'être plus complète avec une base plus solide, en donnant un appui de de tous azimuts pour former la relation de partenaire stratégique complet Sino-Africain. 4.  La définition de dix grands plans de coopération à la mise en œuvre clé. Pendant 3 prochaines années, les parties Sino-Africaine vont mettre en place “Dix grands plans de coopération” concernantl'industrialisation, la modernisation de l'agriculture, les infrastructures, la finance, le développement vert, la facilitation du commerce et de l'investissement,la réduction de la pauvreté,la santé publique, l'échanges des talents,la paix et la sécurité, etc, il set prévu de persister le principe concernant la direction du gouvernement, le corps principal de l'entreprise, le fonctionnement des marchés, la coopération et la relation gagnante - gagnante,il faudrait faire les efforts pour résoudretrois grandes questions de vie, face à trois grands goulots d'étranglement du développement sur lesinfrastructures retardées, les talents manquants, les fonds déficitaires, afin d'accélérer le processus de l'industrialisation et de la modernisation de l'agriculture et réaliser le développement durable autonome. Pour garantir la mise en oeuvre libre de “Dix grands plans de coopération”, la partie chinoise décide, dans les trois prochaines années, de plancher les fonds d'un montant total de 60 milliards de dollarsen Afrique, y compris, l'aide gratuite et le prêts sans intérêtde 5 milliards de dollars; la fourniture des prêts préférentiels et les crédits de l'exportation de 35 milliards de dollars, l'augmentation du montant des prêts préférentiels;l'augmentation respective des fonds de 5 milliards de dollars pour le Fonds de développement Sino-Africain et le prêt spécial du développement de petites et moyennes de l'Afrique;la création du "Fonds de coopération de rendement Sino-Africain" de premier lot d'un montant de 10milliards de dollars premier lot de 100 milliards de dollars. (II)   Réponse des parties Les pays africains ont donné une évaluation élevée et un accueil chaleureux visant à la politique africaine proposé par la partie chinoise, notamment dix grands plans de coopération. Les discours de certains dirigeants africains sont très émouvants et excitants. Le Président tournant de l'Union africaine, le Président Mugabe du Zimbabwe, après avoir écouté le discours du Président Xi Jinping dans le Sommet, il a improvisé que: les contenus du discours du Président Xi sont très riches,l'aide à l'Afrique presque concerne tous les domaines, notamment l'agriculture, l'exploitation minière, les infrastructures, l'industrialisation, la réduction de la pauvreté, les femmes et les enfants, etc. L'Etat représenté par le Président Xi était pauvre, il n'a jamais colonisé dans nos pays, mais il est en train de faire ce que nous attendons faire par les colonisateurs. Si les anciens colonisateurs sont équipés des oreilles, je leur demande d'écouter le discours du Président Xi. Le Président Kenyatta du Kenya a réfuté sévèrement la parole "Mise en place du 'Nouveau colonialisme 'en Afrique lancé par la Chine" quecertainespersonnes créent, toutefois, il fait l'éloge pour la Chine, c'est un pays partenaire qui aide l'Afrique à se sortir de la pauvreté et réaliser le développement durable, en même temps, il dit que toutes ces affaires ne sont pas réalisées par les colonisateurs occidentaux, il existe une une grande différence comme entre le ciel et la terre en comparaison entre les deux. Il trouve que la Chine aide l'Afrique à réaliser le développement économique et social, la Chine n'impose jamais sa volonté aux pays africains, c'est juste la particularité dans la coopération Sino-Africaine. Le Kenya a bénéficié profondément dans la coopération avec la Chine, en particulier dans les domaines de la construction des infrastructures et du transfert de technologie, etc, nous avons réalisé le "Progrès à saut". Le Président Magufuli a souligné à plusieurs reprises la mise en œuvre pleine des résultats du Sommet serait le point clé de la coopération entre la Chine et la Tanznie à l'avenir. Il trouve que cinq grands piliers de coopération et dix grands plans de coopération entre la Chine et l'Afrique proposés par lePrésidentXi Jinping sont conformes à la réalité des relations entre la Chine et la Tanzanie, la partie tanzanienneva considérer la mise en œuvre des résultats du Sommet comme une opportunité de développement essentiel. Le Premier Ministre Majaliwa trouve que le Forme sur la coopération Sino-Africaine est une plate-forme importante pour le renforcement des relations entre l'Afrique et la Chine, il joué un rôle considérable pour promouvoir la coopération Sino-Africaine,ilcrée les occasions aux pays africains, il amène lesavantages tangibles, la Tanzanie en tant quel'Etat Membre qui a bénéficié considérablement. II.    Dans lecadre du Forum sur la coopération Sino - africaine, la Chine et la Tanzanie,les deux parties ont été formulé conjointement le “Plan triennale des actions 2016-2018”, pour promouvoir le processus du développement économique et de l'industrialisation de la Tanzanie Pour mettre en œuvre les résultats du Sommet à Johannesburg, profiter activement des initiatives des préférences fournies par la partie chinoise,renforcer le niveau de coopération dans entre la Chine et la Tanzanie, la Chine et la Tanzanie vont établir et concrétiser le plantriennal des actions, en précisant les domaines et les projets en priorité dans la coopération entre la Chine pendant les trois prochaines années. Je crois que, par la mise en œuvre du plan des actions, il est prévu de fournir une force motrice forte et une occasion rare dans le processus dudéveloppement économique et de l'industrialisation de la Tanzanie. (I)  Promotion du processus de l'industrialisation L'industrialisation est un contenu clé dans le deuxième planquinquennal (2016/2017-2020/2021) à mettre en œuvre bientôt de la Tanzanie. Pour soutenir le développement de l'industrialisation de la Tanzanie, la Chine a classé la Tanzanie comme un des pays de démonstration de la réalisation de l'industrialisation en Afrique par le biais de la coopération de rendement. La coopération de rendement sera un domaine prioritaire de coopération pragmatique entre la Chine et la Tanzanie dans les trois prochaines années. L'industrialisation de la Tanzanie existe de nombreux facteurs favorables, tels que la position géographique avantageuse, la main d'œuvre riche, le fort potentiel du marché national, régional et international,les matières premières et les ressources naturelles riches, etc. La coopération industrielle entre la Tanzanie et la Chine possède un niveau de convenance élevé, une forte complémentarité, les fonds, lestechnologies et la gestion de la partie chinoise ont un avantage concurrentiel. (II)  Soutenir actif au développement de la modernisation de l'agriculture de la Tanzanie La partie chinoise va déployer l'action du centre de démonstration agricole construit sous forme du don, il est prévu d'envoyer les experts agricoles pour former les agents techniques agricoles tanzaniens afin de mettre en œuvre le “Projet d'enrichissement des paysans par agriculture”, créer le mécanisme de coopération de l'institution R&D agricole de la Chine et de la Tanzanie, le courage aux entreprises chinoises pour investir les projets agricoles de la Tanzanie, etc, afin de soutenir la construction de la modernisation agricole de la Tanzanie. (III)  Amélioration des infrastructures de la Tanzanie Pour résoudre le problème de déficit électrique empêchant le développement de l'industrialisation de la Tanzanie,plusieurs grandes entreprises chinoises ont lancés les projets de développement électrique enTanzanie, y compris, l'intégration de charbon, d'électricité et de fer Mchuchuma-Liganga, la centrale électrique à gaz naturel K3 et K4, la ligne de transmission et de transformation électrique du réseau électrique au Nord-Est et d'autres projets,l'investissement total est de plus de 4 milliards de dollars. La Chine et la Tanzanie vont promouvoir le projet de développement général de la zone spéciale économiqueBagamoyo, y compris, la construction du quai modernisé, le développement du parc industriel portuaire, construction des installations périphériques. Il est prévu de continuer à étudier et faire progresser le projet de renouvellement et de réhabilitation du chemin de fer Tanzanie et Zambie, construire le projet de nouveau terminal de l'aéroport internationalKarume de Zanzibar, avancer aussi le plan de coopération aérienne régionale de la Chine et de la Tanzanie. Le réseau national de backbone de câble optique de la Tanzanie construit basant sur les prêts préférentiels fourni par le Gouvernement chinois, dont la construction de la phase I et II a été achevée et mise en service . Ce projet a augmenté considérablementle niveau de communication moderne de la Tanzanie et jeté une base de communication au développement économique et à l'amélioration des moyens de subsistance de la Tanzanie Présentement, la partie chinoise continue à fournir lesprêts préférentiels, pour aider la partie tanzanienne à réaliser la phase III de ce projet et amplifier la couverture du réseau de fibre optique. (IV)Renforcement continu de l'expansion des marchandises tanzanienne vers la Chine Au cours de ces dernières années, le commerce entre la Chine et la Tanzanie est développé rapidement en entraînant fortemnet la croissance économique des deux parties. En 2014, le montant de commerce bilatéral a atteint 4.3 milliards de dollars. En 2015, ledit mandant a augmenté à 5 milliards de dollars environ. Pour l'expansion des exportations des marchandises tanzaniennes, la partie chinoiseattribue une exonération complète des impôts pour les produits tanzaniens exportés vers la Chine, le volume total des produits exportés vers la Chine a augmenté durablement. Les deux parties vont renforcer la coopération dans les domaines concernant la douane, a fiscalité, l'inspection et la quarantaine, les normes et la certification, amplifier activement l'expansion de l'échelle des produits tanzaniens exportés vers la Chine. Promouvoir activement la construction du Centre commerciale et logistique de la Chine et de la Tanzanie Kurasinià Dar es-Salaam, pour créer la Tanzanie comme le centre commercial régional. (V)  Création des emplois locaux Selon les données publiées par l'Institution de recherche IMARA, jusqu'à la fin 2013, l'investissement chinois en Tanzanie a créé 150 000 emplois, il existe aussi plus de 350 000 personnes travaillant dans le commerce entre la Chine et la Tanzanie. Avec la croissance durable de la coopération économique et commerciale entre la Chine et la Tanzanie, il existe plus des population tanzaniennes qui vont obtenir les chances des semplois, afin de réalliser l'auto-développement et l'amélioration de la vie. (VI)  Contribution à l'amélioration des moyens de subsistance Le Gouvernement chinois continuera à soutenir la mise en œuvre des projets structurants liés aux moyens de subsistance de la Tanzanie à travers l'aide, etc,tels que l'alimentation en eau,la santé publique, l'éducation, le renforcement des capacités du gouvernement et la formation professionnelle et technique, etc. Les entreprises chinoises faisant l'investissement en Tanzanie continuera également à s'acquitterla responsabilité sociale, contribuer les hôpitaux, les écoles, les villages en Tanzanie,les dons des médicaments et des matériels d'enseignement,la construction des installations de l'alimentation en eau,l'entretien des salles de classe et des bâtiments pédagogiques, etc, par exemple, China Petroleum Technology &Development Corporation (CPTDC)qui assume le projet de construction des pipelines de gaz naturel,après l'achèvement de la mission de pose des pipelins, elle a doté le camp des employés et les bureaux à la partie tanzanienne pour la réutilisation comme des hôpitaux et des écoles, elle a doté tous les puits à eau réalisés le long de la ligne du projet à la partie tanzanienne, pour apporter le bonheur à la population locale. III.   Le renforcement de la coopération de paix et de sécurité entre la Chine et la Tanzanie et entre la Chine et l'Afrique va fournir une garantie puissante dans le cadre des relations entre les deux parties Le Sommet à Johannesburg dans le cadre du Forum sur la coopération Sino-Africaine et le plan des actions communes de coopération entre la Chine et la Tanzanie ont établit le schéma de ligne pour la coopération entre la Chine et l'Afrique et entre la Chine et la Tanzanie et décrit de larges perspectives. La réalisation d'une meilleure vision exige une condition préalable de base, soit,un environnement de développement pacifique et stable. Présentement, les problèmes de sécurité auxquels font face l'Afrique ne peuvent pas être ignorés. D'une part, le déséquilibre de la croissance économique génère l'incitation des conflits sociaux; d'autre part, les organisations terroristes internationales pénètrent également à l'Afrique,inculquent les esprits deviolence extrême, lancent les attaques terroristes, menacent la sécurité régionale. La paix est la condition préalable du développement, la stabilité et la granite de la coopération. Pour le développement , la paix et de la stabilité à long termeen Afrique, les militaires, y compris tout le monde présents, vous assument une mission sacrée et importante. Vous êtres le pilier pour maintenir la paix et la sabilité du pays, vous être génie protecteur pour réaliser le rêve de développement et deprospérité du pays. Le Président Nyerere a dit que, comme la Chine, la Tanzanie devrait créer une "Armée populaire". Depuis longtemps, l' échange et la coopération militaire entre la Chine et la Tanzanie étaient trèsétroits, y compris, l'équipement militaire et la formation des personnels, etc. Dans l'étape suivante, laChine et la Tanzanie vontcontinuer à renforcer l'échange et la coopération dans le domaine de la construction de la défense et de l'armée, faire progresser le développement avancé des relations entre les forces armées de deux parties, en renforçant sans cesse la capacité de résister aux menaces de sécurité traditionnelles et non traditionnellesde l'armée tanzanienne. Dans le même temps, la Chine et la Tanzanie vont poursuivre la coopération de la police, soutenir le renforcement de capacité de la police tanzanienne, la coopération active pour la sécurité du réseau, la lutte contre le pirate, la drogue, la criminalité transfrontalière, etc, afin de maintenir en commun l'environnement de sécurité au sens du développement pacifique. La coopération entre la Chine et la Tanzanie est une miniature de la coopération Sino-Africaine.Je suis convaincu, sous les efforts communs de la Chine et les pays africains, la coopération entre les deux parties devra monter sans cesse dans une nouvelle marche,l'Afrique réalisera l'essor économique etle développement social. Les populations Sino-Africaines vont bénéficier des avantages tangibles. Le "Rêve chinois" et le "Rêve africain" magnifiquese réaliseront!   Merci!
Droit d'auteur: Société Internationale de Construction des Télécommunications de Chine (CITCC)
Support technique:xinocheng